Le Lac d'Allos en raquettes


Le Lac d'Allos, beaucoup de monde le connaît en été : s'il y a de la place au dernier parking, il vous faut une marche facile d'environ 45 minutes pour rejoindre les berges de ce joyau, souvent présenté comme "le plus haut lac naturel d'altitude d'Europe". Et c'est vrai qu'avec une marche d'approche aussi facile en été, le spectacle est largement à la hauteur de l'effort consenti !


Cette facilité d'accès est parfois à double tranchant, car en juillet et en août, on peut dire que le site est victime de son succès, avec une forte fréquentation. En pleine journée, il faudra sans doute s'éloigner un peu de ses berges pour trouver un peu de quiétude...





Mais qu'en est-il en hiver ?


Là, c'est une toute autre randonnée, et une toute autre ambiance qui vous attend : il faudra partir du parking d'hiver (parking de la Chaup), et bien que la montée ne soit pas trop difficile car elle se fait par la route, donc sur une voie large et sans montée excessive, il faudra environ 6 à 7 heures d'effort pour faire cet aller-retour en raquettes d'environ 16 kilomètres et 600 mètres de dénivelé positif, en fonction de votre condition physique et de l'état du manteau neigeux : en effet, une balade facile sur de la neige dure et tassée peut vite devenir un parcours très sportif si il y a 30 cm de neige bien molle !


Il est donc nécessaire de bien prévoir et vérifier son équipement, prendre suffisamment de ravitaillement (solide et liquide !), bien évaluer la distance à parcourir et sa forme physique du moment, prendre en compte la météo...


En réalité, la principale difficulté réside dans la connaissance de l'état du manteau neigeux sur cet itinéraire : la route passe à l'aplomb de 3 couloirs d'avalanche qui ne sont pas évitables : il est donc indispensable de bien savoir lire et interpréter le Bulletin de Risque d'Avalanche (B.R.A. ou B.E.R.A.) diffusé chaque jour par Météo France pour le lendemain !


En tant que guide, lorsque je propose la randonnée en raquettes au Lac d'Allos, je préviens à l'avance mes clients que, selon l'évolution des conditions nivologiques, je prévois un itinéraire de remplacement tout aussi intéressant. Certes, nous ne verrons pas le Lac sous la neige, mais la belle sortie que nous ferons se déroulera sur un itinéraire ne présentant pas de danger, même en cas de risque marquée d'avalanche.


Bien sûr, l'idéal est de réaliser la sortie jusqu'au lac. Alors, avec une bonne condition physique et si vous pratiquez un peu la randonnée, cette balade à l'ambiance Grand Nord est sans doute à votre portée !

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout