L'hiver, une saison difficile pour les animaux sauvages...


L'hiver est une période difficile pour les animaux sauvages en montagne et qui n'hibernent pas.

Ils sont en effet confrontés à plusieurs difficultés :

  1. d'abord, se déplacer dans la neige. Même si certaines espèces bénéficient d'adaptations morphologiques, marcher dans la neige nécessite plus d'effort que sur un terrain sec : la preuve, nous humains, avons inventé notamment les raquettes et les skis ! Faites l'expérience de vous déplacer dans la neige fraîche en chaussures, et vous verrez l'effort que cela demande...

  2. Maintenir sa température constante : même si c'est un mécanisme "passif" et que la plupart des animaux sont équipés de poils et de plumes d'hiver, la perte de chaleur est importante en cette saison : les animaux brûlent donc des calories supplémentaires juste pour garder leur température constante.

  3. L'accès à la nourriture : les ressources en cette saison deviennent rares, et à cause des dépenses énergétiques citées précédemment, les animaux doivent plus se nourrir en hiver alors que les sources d'alimentation diminuent.

Il est donc très important, en toute saison et plus encore en hiver, de respecter la quiétude des animaux. Un dérangement important, le fait de suivre un animal dans la neige, peut conduire jusqu'à la mort par épuisement ou famine.


Je vous donne don une règle simple à adopter en toutes saisons avec les animaux sauvages : quand un animal commence à reculer, il faut arrêter d'avancer !


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout